La méditation pour débutant – Guide complet

par | Développement personnel, Méditation, Populaire | 2 commentaires

Accueil » La méditation pour débutant – Guide complet

Comment commencer la méditation quand on est débutant ? Comme toute personne qui souhaite méditer, vous avez bien souvent envie de changer aussi certains aspects de votre vie. Comme être moins soumis au stress, apprendre à prendre du recul, ou ne plus ressentir la frustration face à certains événements. 

Le hic, c’est que vous ne savez pas par où commencer ? Vous avez probablement en tête une idée de ce que cela peut être, ou même l’image de personne, ou de Bouddha assis en position de méditation. Et vous aurez raison sur ce dernier point, pourtant ce n’est pas que cela. Alors, restez avec moi, car aujourd’hui je vais vous expliquer tout ce dont vous aurez besoin pour bien commencer la méditation quand on est débutant.

Sommaire

Préparer de terrain avant de commencer la méditation pour débutant

Avant de commencer la pratique, un petit rappel de théorie s’impose. Que connaissez-vous de la méditation ? Savez-vous quels sont ses bienfaits ? Avez-vous des idées toutes faites ? 

En effet, nous les Occidentaux n’avons pas tous la même culture à ce sujet. Car nous n’avons pas été élevés avec cette pratique.  Quand bien même vous auriez déjà lu des livres sur la méditation, fréquenté des gens qui s’y intéressent ou encore que vous n’ayez qu’une vague approche avec la pratique, vous avez forcément quelques idées toutes faites.

Si pour vous méditer c’est :

  • être assis sans rien faire
  • un effort de concentration
  • une pratique mentale
  • un acte religieux
  • réfléchir à un sujet philosophique,
  • ne penser à rien,
  • se relaxer,

Et bien, il s’agit là d’idées reçues et simplistes à propos de la méditation. Voyons maintenant plus en détails ce qu’est réellement la pratique de la méditation.

La méditation pour qui ?

bienfaits de la méditation

Depuis sa naissance, la méditation attire toute personne qui désire changer certaines choses dans sa vie. Être moins stressé, avoir un autre regard sur des événements. Développer votre esprit, améliorer votre santé, etc. Les personnes qui pratiquent la méditation recherchent avant tout à (re)trouver l’équilibre émotionnel. La réponse à cette question est donc simple : N’importe qui peut apprendre à méditer pour qui le veut. Que vous soyez un adulte, un adolescent ou même sénior il n’y a pas d’âge pour méditer. Toutefois, il arrive que certaines personnes rencontrent des difficultés de concentration ou à tenir une position fixe. Dans ce cas, il faudra alors se tourner vers une autre forme de méditation (Tai-chi, Yoga, etc.).

Qu’est-ce que la méditation ?

Méditer n’est en soi pas qu’une technique mentale à acquérir. C’est aussi la voie vers un nouvel état d’esprit, une nouvelle façon d’aborder l’existence même. Pratiquée depuis plus de 5 000 ans par des millions de personnes aux croyances différentes dans le monde. La pratique de la méditation prend racine lorsque le Prince Siddhartha a atteint l’Éveil spirituel sous l’arbre Bodhi. Lorsqu’il devint Bouddha et enseigna à qui le veut, ce qu’il avait appris. La méditation est un choix de cheminement spirituel. Si je devais résumer brièvement ce qu’est méditer, je dirais que c’est :

  • Pratiquer un exercice de concentration et de ressenti,
  • Apprendre à se connaître soi-même,
  • Rechercher la vérité au travers du voile d’une réalité déformée par le conditionnement.

Alors dit comme cela, ça parait très simple, voire un jeu d’enfant. Si vous essayez la méditation pour la première fois, vous allez vite vous rendre compte que c’est un peu plus difficile. En effet, notre cerveau est naturellement conçu pour être une machine à pensées. Et ce que je vais vous dire va peut-être vous étonner : il est scientifiquement prouvé que nous avons en moyenne 60 000 pensées par jour. C’est énorme n’est-ce pas ?

Quand on essaie de méditer, nous avons tout un tas de pensées qui s’incrustent. Qui nous empêche de nous concentrer et de faire le vide. Rassurez-vous avec la pratique on apprend à laisser passer ces pensées et à se recentrer sur sa respiration ou le point de concentration. C’est là, le but même de la méditation : Ne pas suivre ses pensées, réduire les stimulations sensorielles afin d’atteindre le calme intérieur et mental. Cela nous permet d’entrer au plus profond de nous et de vivre chacun nos propres expériences.

Toutefois, cette définition simpliste est relativement éloignée de la véritable définition de la méditation. Et à mon sens, il est important d’apporter une définition et un sens plus profond de ce qu’est la méditation : Il s’agit d’une méthode qui permet à celui qui la pratique, de transformer sa vision de la réalité. Ou d’entrer en contact avec des parties de lui-même qui lui étaient inconnues. Premièrement, la méditation telle qu’elle a été définie par le Bouddhisme, c’est le fait de se familiariser avec soi-même. Deuxièmement, elle nous amène à mieux connaître : nos pensées, nos sensations, nos sentiments, nos comportements et nos attitudes, et ce, de façon plus intime. En pratiquant la méditation, nous nous lions d’amitié avec notre Soi intérieur en faisant abstraction du monde extérieur. Ce qui permet de voir les choses sous un nouvel angle, que nous n’aurions probablement pas envisagé avant. Au lieu de nous mettre en colère face à certaines situations, nous apprenons à être plus calmes, plus compréhensifs et plus compatissants. Ce qui peut nous amener à résoudre certaines problématiques que nous n’aurions pu auparavant.

Attention, la méditation ne doit en aucun cas être perçue comme une solution miracle pour atteindre un niveau spirituel, ou pour calmer simplement son esprit. C’est une vision erronée et banalisée du véritable but de la méditation. Rappelez-vous que la méditation est avant tout un moyen d’atteindre le détachement. Pour atteindre le bonheur et se libérer des souffrances humaines, il faut se détacher de vos attentes envers les autres et envers les biens matériels.  « de la possessivité naît le manque, du non-attachement la satisfaction » – Bouddha

Comment apprendre et commencer la méditation pour débutant

Allez, passons maintenant aux choses sérieuses ! La pratique. Voici quelques conseils qui vont vous permettre d’apprendre à méditer sans vous prendre la tête. Pour méditer, commencez par vous installer dans la position qui vous convient. Assis en tailleur au sol, assis sur une chaise ou allongé, etc. Nous verrons plus loin les différentes positions pour méditer. 

  1. Concentrez-vous sur votre respiration. Inspirez profondément, bloquez quelques secondes votre respiration et expirez.
  2. Arrêtez de penser aux soucis de la vie quotidienne. Lorsqu’une pensée vous vient, laissez-la glisser et recentrez-vous sur votre respiration.
  3. Vous pouvez centrer votre attention sur vos sensations, un son ou une musique zen, des mots, mantras, des figures mandalas ou un concept.

Mon conseil, c’est de commencer par une séance de 5 minutes pour débuter la méditation. Puis augmentez la durée au fur et à mesure de votre progression. 15 ou 30 minutes, une heure et plus par la suite. Bien sûr ce n’est pas une obligation, et la durée de la séance n’est pas importante. C’est en revanche la fréquence des séances qui compte. 







comment méditer

Osez prendre du temps pour vous

L’approche de la méditation pour débutant va de pair avec le souhait de vous rapprocher de votre vous intérieur. Or ceci n’est possible que si vous vous accordez du temps. Même si vous avez l’impression de ne pas avoir une minute à vous, ou que vous n’avez pas assez de temps pour tout faire. Prendre seulement 2 ou 5 petites minutes dans une journée, c’est en réalité très facile avec un peu de bonne volonté. D’autant plus que vous pouvez méditer durant : 

  • vos trajets, ou lorsque vous attendez le train ou le bus,
  • dans la salle d’attente avant un rendez-vous,
  • pendant que vous marchez durant une promenade,
  • dans les files d’attente,
  • dans votre bain ou sous la douche,
  • dans votre canapé 5 minutes avant de sortir de chez vous, etc.

Choisissez un lieu adapté à la pratique de la méditation pour débutant

Comme nous venons de le voir, on peut méditer un peu partout. Néanmoins, il vous faut trouver un endroit qui délimite la place que vous accordez à votre pratique. Lorsque l’on débute avec la méditation, il vaut mieux commencer par choisir :

  • Un lieu calme
  • Un espace où vous pouvez être seul
  • Un lieu où vous ne serez pas dérangé toutes les 2 minutes
  • Un espace qui reflète la sérénité
  • Éventuellement une pièce décorée avec des objets spirituels
  • Y placer un coussin Zafu, un banc de méditation ou une chaise si besoin en fonction de votre posture.

Dans quelle position méditer ?

méditation pour débutant postures et positions

Lorsque vous souhaitez pratiquer la méditation en tant que débutant, il vous faut également trouver la bonne posture. Si bien souvent la méditation se pratique en position assise au sol en demi-lotus, sachez qu’il existe de nombreuses autres postures pour méditer. Allongé, debout, assis sur une chaise, en posture de yoga, etc.

Cela dit, les positions les plus courantes sont : assis à même le sol, sur un coussin (zafu) ou une chaise avec les pieds bien à plat. Bien entendu, il n’existe aucune obligation. C’est à vous de trouver quelle est la position la plus confortable pour vous. Car si vous souffrez du dos ou que vos conditions physiques ne vous permettent pas de tenir certaines positions, il est préférable de trouver celle qui vous correspond le mieux.  

Le souffle 

La pratique de la méditation repose sur la maîtrise de votre souffle. Dans la tradition bouddhiste, les apprentis méditants commencent la méditation avec l’exercice le plus simple ; la respiration ventrale. 

  1. Pour commencer, installez-vous confortablement, jambes décroisées et placez la paume de vos mains sur votre ventre.
  2. Respirez normalement et observez votre respiration.
  3. Inspirez en gonflant le ventre comme un ballon sans vous forcer.
  4. Expirer en dégonflant votre ventre
  5. Répétez ce procédé une dizaine de fois avant de revenir à une respiration naturelle. 

L’idéal est de vous entraîner une à deux fois par jour pendant 2 minutes pour commencer.

Soyez à l’écoute de votre corps

Une fois que vous avez débuté votre séance de méditation, essayez d’écouter vos ressentis. Vous sentez vous occupé, fatigué, stressé, ressentez-vous des tensions quelque part, avez-vous du mal à vous concentrer ? Il est possible aussi que le fait d’entendre votre cœur battre ou de ressentir à quel point votre corps est vivant vous déstabilise.

Ne vous inquiétez pas, c’est tout à fait normal après tout c’est votre première. Je vous conseille néanmoins de ne pas trop vous focaliser sur ces sensations qui au début vont provoquer un drôle d’effet et vous déconcentrer. Si c’est le cas, recentrez-vous sur votre respiration. Observez la sensation de l’air qui entre dans vos narines et parcours toute votre cage thoracique, puis qui ressort paisiblement par votre bouche.

Recentrez-vous lorsqu’une pensée perturbe votre calme mental

Notre cerveau est une véritable machine à fabriquer des pensées. Dont la production est quasi ininterrompue. C’est pourquoi tenter de ne pas penser est ridicule et frustrant. Ne soyez donc pas surpris si votre esprit s’égare et commence à divaguer pendant la méditation.

Et surtout, ne vous énervez pas en vous disant » encore une fichue pensée. J’en ai marre, je n’y arrive pas ! ». Ne pensez pas trop à ne penser à rien non plus. Restez serein et laissez passer votre pensée comme s’il s’agissait de regarder simplement un oiseau passer dans le ciel. Soyez seulement observateur, ne jugez pas vos pensées et recentrez-vous sur votre respiration. Inspirez et expirez.

Soyez bienveillant envers vous et les autres

Comme vous venez de le voir, vos propres pensées risquent de vous déconcentrer facilement. De même, vos émotions peuvent surgir à tout instant. Accueillez chaque pensée et émotion avec bienveillance. Elles font partie de vous et ne sont ni des intruses ni des ennemies. De plus, ne jugez pas vos performances. Il n’y a pas de manière parfaite de faire de la méditation

Augmentez progressivement la durée de vos séances de méditation

Lorsque l’on débute avec la méditation, il est inutile de se forcer à méditer pendant 30 minutes voire une heure. Parce que votre mental n’est pas entraîné et vous risquez de vous perdre dans vos pensées. Ainsi, vous allez commencer par méditer seulement 2 petites minutes chaque jour pendant une semaine. Puis la semaine suivante, ajoutez 2 autres minutes pour atteindre 4 minutes par séances. Et ainsi de suite. À chaque fois que vous maîtrisez une durée définie, ajoutez 2 minutes de plus. Vous verrez qu’au bout de deux mois vous serez déjà capable de pratiquer la méditation pendant 10 minutes. 

La méditation est une pratique simple et exigeante

Pour bénéficier des nombreux bienfaits de la méditation, il est essentiel de comprendre que cette pratique doit être régulière. En effet, il faut compter 8 semaines consécutives pour observer un changement. Il est très facile au début de dire « je vais méditer tous les jours » puis peu à peu vous oubliez de le faire. Dans l’idéal, programmez un rappel dans votre smartphone à un moment de la journée qui vous convient. Ce peut-être :

  • Le matin
  • Durant une pause au bureau 
  • Après un repas,
  • en rentrant du travail
  • Avant de dormir, etc.

Apprendre à vous connaître 

Grâce à la méditation, vous allez pouvoir apprendre à vous connaître réellement au-delà de votre ego. Lorsque vous aurez pris l’habitude de méditer, vous commencerez à observer vos pensées et vos émotions. Mais ne cherchez pas à les comprendre, ni chercher la cause, le pourquoi, qui et comment. Observez-les et vous apprendrez au fur et à mesure l’impermanence de vos pensées, émotions et de toute chose. Vos pensées sont impermanentes parce qu’elles arrivent subitement puis elles finissent par repartir comme elles sont venues quelle que soit votre réaction.

Car personne ne vous impose une manière de penser et vous pouvez vous-même changer votre vision des choses. Imaginez que vous soyez contrarié d’avoir raté le métro ce matin. Vous verrez que le soir vous n’y penserez même plus. Vos pensées et vos émotions finissent toujours par être « digérées « . Et vous vous direz probablement » finalement ça servait a rien de s’énerver parce que cela n’aurait pas fait revenir le métro. La prochaine fois je partirai plutôt ». En outre, au lieu de toujours vous voir comme votre propre ennemi, vous allez faire connaissance avec vous-même et devenir ami à mesure que vous progressez.

Approfondir votre pratique de la méditation

Au fil de votre progression, vous allez pouvoir être attentif à d’autres éléments que votre respiration seule. Ainsi, il est possible de vous focaliser sur : 

  • la lumière autour de vous, 
  • sur une bougie, 
  • fixer un point, 
  • vous concentrer sur des sons, 
  • sur l’énergie autour de vous, 
  • et pourquoi pas visualiser des mandalas, et mantras.

Méditation pour débutant : Vous n’êtes pas obligé de faire cavalier seul

S’il est coutume de méditer seul, ce n’est pas une obligation. Il est possible d’élargir votre champ d’expérience en méditant avec d’autres personnes. Découvrez alors les bienfaits de la méditation en couple, entre amis, avec vos enfants, ou en communauté. Méditer avec vos proches c’est l’occasion de partager quelque chose ensemble, et aussi de faire le point dans vos relations. Dans votre couple, elle peut renforcer votre complicité. Elle peut également vous aider à y voir plus clair si vous ressentez des blocages dans vos relations. D’en discuter calmement et d’aller plus loin ensemble.  Il n’y a pas qu’en Asie que l’on peut trouver des dojos, temples et centres pour méditer. On trouve également des communautés Zen ou Tiibétaine, en France, en Europe et aux États-Unis. S’il y a une communauté près de chez vous, n’hésitez pas à la rejoindre. 

Les différents types de méditation.

En réalité, il existe une centaine de techniques de méditation. Oui c’est beaucoup, mais ne vous inquiétez pas, il est inutile de toutes les apprendre. Le mieux étant de trouver la technique qui vous correspond. Voici la liste des différentes méditations les plus courantes :

  • Pleine conscience
  • Zen ou Zazen
  • Transcendantale
  • Guidée
  • Vipassana
  • Méditation du chakra
  • Yoga

Comment la méditation aide à se détendre ? 

Le stress est un mécanisme psychologique et automatique face à une situation. Parfois la réponse est exagérée ou de longue durée. Ces réactions peuvent mener à l’irritabilité ou l’agressivité. Et dans certains cas, une violence physique ou psychique, le ruminage, des crises de panique, etc. La méditation permet de développer la capacité de porter son attention au moment présent. D’observer comment nous réagissons face à une situation.

On arrive à ce résultat en se concentrant sur la respiration, les émotions, les pensées, et les sensations physiques. C’est ce que l’on appelle la méditation de pleine conscience. Lors d’un exercice de méditation de pleine conscience, il est possible d’imaginer une situation stressante et d’observer en prenant du recul nos réactions. Cette technique permet de mieux comprendre notre comportement et d’envisager une attitude positive plutôt que négative. 

Les preuves scientifiques que la méditation aide à se détendre.

Si  certains sont encore sceptiques quant à l’efficacité de la méditation et de ses bienfaits, la science a réussi à prouver le contraire. En effet, les neurosciences et les techniques d’imagerie ont évalué les changements qui s’opèrent dans le cerveau pendant et après une séance de méditation. Et les résultats démontrent que l’activité de l’amygdale, responsable des réactions aux stimulus émotionnels tels que les stress, l’anxiété, ou la peur, a fortement diminué. Pourquoi ? Parce que la méditation apprend à notre cerveau à mieux réguler les émotions par une pratique régulière.  

Pourquoi apprendre à connaître son esprit et le maîtriser grâce à la méditation ?

illustration méditation et durée de séance

Parce que notre esprit est conditionné et influencé tout au long de notre vie. L’avidité, la peur, la jalousie et l’inquiétude sont autant d’émotions négatives et destructrices causées par l’influence de nos expériences passées. Ces expériences ont par conséquent contribué à la manière dont nous réagissons face à un événement. C’est en cela que l’on appelle le conditionnement et il nous affecte presque toute notre vie.

Avez-vous remarqué à quel point nous sommes soumis à de subtils messages qui nous dictent comment nous comporter dans notre société actuelle ? Par exemple toutes les fois où la publicité et la mode ont décidé que la femme parfaite est une femme belle, mince et avec de jolies formes là où il faut. Et surtout retouchée les ¾ du temps. Ou bien que vous devriez acheter le dernier iPhone parce qu’il est plus puissant, qu’il propose de nouvelles fonctionnalités, etc., alors que le vôtre fonctionne encore parfaitement.

Pire encore, lorsque vous apercevez un immigré vous vous dites “Ha ! Encore un qui débarque pour profiter des aides de l’État et qui ne travaillera jamais de sa vie…”. Oui c’est raciste et en plus c’est un préjugé non fondé sur une personne que vous ne connaissez pas. Pour la simple raison que c’est un étranger, qui n’a pas la même culture que vous, cela suffit à instiguer le mépris pour certains.

Quels sont les bienfaits de la méditation de pleine conscience ?

Ils sont très nombreux. Ainsi, on retrouve plus généralement les bénéfices suivants :

  • La réduction du stress, des émotions négatives et pression artérielle.
  • Une meilleure gestion des émotions 
  • Prise de recul
  • Diminution de la dépendance
  • Activation de certaines régions du cerveau
  • Ralentissement du métabolisme
  • Préventions de trouble cardio-vasculaire
  • Développement de la concentration
  • Empathie
  • Calme mental et loisir de pratiquer
  1. Vous apprend à vous détendre, à gérer vos émotions
  2. Améliorer vos facultés d’attention et de mémoire
  3. Vous permet de vous concentrer sur la résolution de problèmes de la vie courante en ayant une vision sous un autre angle.
  4. La méditation à des effets bénéfiques sur votre santé physique et mentale
  5. Elle vous permet de positiver et d’être heureux
  6. Permets de vivre l’instant présent, de prendre conscience de soi, de son corps et ses émotions
  7. Grâce à elle, vous êtes plus ouvert aux autres, plus à l’écoute et compréhensif, plus tolérant, etc.
  8. Enfin, la méditation vous permet de trouver votre chemin spirituel, de s’accepter tel que nous sommes pour bénéficier du bonheur. 
les bienfaits de la méditation infographie

Voyons maintenant certains de ces bienfaits plus en détail. 

La respiration

La respiration consciente déclenche le processus de détente et calme notre mental. Il suffit de respirer avec le ventre en gonflant l’abdomen et d’expirer lentement par la bouche.

La fréquence cardiaque.

Le stress déclenche une augmentation du rythme cardiaque désagréable. C’est pourquoi la méditation est notre alliée. Car les exercices de respirations vont permettre de diminuer les tensions artérielles. En respirant à la fréquence de six respirations par minute, la respiration et le rythme cardiaque se synchronisent et permettent la relaxation.

La diminution des émotions négatives.

couple méditant dans le salon sur un canapé idées reçues de la méditation

Lorsque l’on pratique la méditation de façon régulière, l’amygdale a tendance à rétrécir et produit donc moins de pensées négatives. Cependant pour que la méditation ait ce type d’effets sur le corps et le mental, il est essentiel de pratiquer au moins 8 semaines d’exercice de pleine conscience. De plus, une étude en 2012 du Massachusetts General Hospital a démontré la réduction des émotions négatives sur un groupe de méditants. L’expérience consiste à méditer tout en regardant des photos qui suscitent des émotions positives, négatives et neutres. Conclusion, les méditants ressentaient moins d’émotions négatives, en revanche les plus compatissants étés davantage affectés par la souffrance d’autrui.

La méditation face à la maladie.

La maladie est une grande source de stress pour n’importe quel être humain. Mais plusieurs études ont proposé à des patients souffrants de diverses maladies de pratiquer la méditation. 92% de ces personnes ont déclaré se sentir de meilleure humeur et moins fatigués par rapport aux patients qui ne pratiquent pas. Ils ont également déclaré une réduction de 30% de leur symptôme dépressif.

La méditation face à la douleur.

La douleur qu’elle soit physique ou émotionnelle est, elle aussi, responsable d’une grande source de stress. Le docteur Fadel Zeidan, neurobiologiste au Wake Forest Baptist Medical Center, a réalisé une étude afin de déterminer l’efficacité de la méditation sur la douleur. Sa conclusion est que la méditation serait plus efficace que n’importe quel analgésique ou antidouleur. Son expérience a démontré que le groupe de personnes ayant été soumises à la douleur et ayant pratiqué la méditation, l’on observe une diminution de la douleur physique de 27 % et 44 % de la douleur émotionnelle. 

En effet, les méditants n’utilisent pas les mêmes zones de leur cerveau pour réagir à la douleur. Leur Thalamus réagit moins alors que les parties gérant l’attention et le contrôle sont plus actives.  

Vaincre le conditionnement de l’esprit humain.

Dans tous les domaines, notre société nous pousse à la surconsommation, à devoir être comme tout le monde, penser de la même manière, etc. Et si l’on ne rentre pas dans ce moule nous sommes alors jugés, rejetés, critiqués, etc. Le conditionnement, nous le subissons toute notre vie. Par la publicité, la politique, notre propre entourage et il influence nos décisions, nos paroles et nos pensées. C’est pourquoi la méditation est le grand remède à ces maux et ce conditionnement. Elle déconditionne notre esprit et le libère de ses effets néfastes. La méditation va ainsi permettre :

  • De voir au-delà de l’illusion créée par le conditionnement,
  • D’être positif,
  • Plus productif,
  • Et de développer la compassion.

Le changement d’attitude.

Le conditionnement de notre esprit nous pousse donc à réagir par réflexe face à une situation donnée. Par conséquent, la méditation pratiquée quotidiennement va nous permettre de voir les choses sous un autre angle et de modifier nos réactions. Prenons par exemple votre voisin, que vous ne supportez pas parce qu’il fait du bruit constamment. Votre collègue de bureau, qui critique tout et tout le monde. Ou même une inconnue dans la rue, juste parce que sa tête ne vous revient pas alors que vous ne la connaissez à peine. Tout le problème réside au moment où le simple fait d’être irrité, devient, une colère. Voire une haine dès que vous faites face à cette personne ou une situation.

C’est ici que la méditation et le travail sur soi vont grandement changer les choses. Peut-être cela vous permettra de comprendre quelle est la source du problème. Et c’est à vous de choisir si vous devez essayer de résoudre le problème avec cette personne, ou de ne rien faire. Entendez bien que par ne rien faire, cela veut dire rester calme et ne pas réagir. Plus facile à dire qu’à faire bien sûr !

En revanche, plus vous allez pratiquer la méditation de façon régulière, plus vous allez apprivoiser votre esprit. Vous verrez avec le temps que vous serez capable de résoudre un problème de façon pacifique. Le but est, grâce à des séances de méditation, de faire appel à deux états d’esprit. Celui avec lequel vous réagissez par réflexe conditionné. Et celui qui prend du recul de façon neutre en simple observateur. Tout comme nous avons tous des muscles, nous avons tous cette capacité en nous. Il suffit juste de l’entraîner. Bien sûr il n’est pas question de faire changer qui que ce soit. Ce qui va réellement changer c’est votre attitude et votre approche. 

La prise de conscience du moment présent.

L’un des principes les plus connus de la spiritualité est de profiter de l’instant présent. Il s’agit là de vivre notre vie pleinement, avec une plus grande conscience et une plus grande présence. Concrètement nous trouvons d’avantages de plaisir et nous développons une meilleure compréhension des gens et des circonstances. La méditation va venir vous apprendre à prendre votre temps et à savourer chaque moment tel qu’il est présenté.

live développement personnel et spirituel instant présent

Devenir ami avec votre Soi intérieur.

La méditation vous permet ainsi de découvrir comment votre Soi intérieur accueille chaque expérience et vos facettes sans jugement ni rejet dû au conditionnement.

Améliorer vos rapports avec les autres.

La prise de conscience ouvre votre esprit et votre cœur à vos expériences tout en n’en faisant bénéficier les autres. Ainsi, cette qualité de conscience et de présence vous rend meilleur et cela profite à votre entourage.

Détendre le corps et l’esprit.

La pratique de la méditation détend à la fois le corps et l’esprit. De plus, la méditation régulière apporte paix et relaxation qui se propage dans bien des domaines de votre vie.

Résoudre des problèmes grâce aux bienfaits de la méditation.

méditation se détendre effet sur le cerveau

Le simple fait de se retrouver avec soi-même, dans un espace libre de votre esprit, vous permet d’entrevoir des solutions constructives à vos difficultés et vos préoccupations  de manière naturelle.

Faire l’expérience de la concentration.

Par la  méditation vous apprenez à vous concentrer plus facilement et à reproduire cette même concentration agréable pour d’autres activités. Comme faire du sport, étudier, créer, etc. De telle sorte que vous réduisez les pensées parasites à l’origine de la déconcentration.

Rétablissement de l’équilibre intérieur.

En méditant, vous vous sentez plus centré sur vous-même et plus équilibré. De sorte que vos peurs et inquiétudes de la vie quotidienne ne pourront plus briser cette paix intérieure.

 Amélioration de vos performances.

Que ce soit au travail ou dans vos loisirs, des études ont prouvé que méditer améliore la perception, la créativité, l’expression de soi, et de nombreux facteurs qui contribuent à améliorer vos performances.

Ressentir la reconnaissance et la gratitude.

L’ouverture de votre cœur à vous-même et aux autres intensifie les sentiments de reconnaissance, de gratitude et d’amour envers les événements même les plus simples.

Trouver du sens à votre vie.

éveil spirituel chemin de vie mission de vie

Il y a toujours un moment où nous avons été confrontés à l’incompréhension du sens de notre propre vie. Quel est notre but ? Grâce à la méditation et la concentration sur son Soi intérieur, il devient plus facile de trouver les réponses à ces questions. Aussi vous vous sentirez relié à quelque chose de plus grand, plus profond, et trouverez un sens à tout cela.

Prise de conscience de la dimension spirituelle.

Enfin tout comme les énergies relient l’univers tout entier, la spiritualité entoure notre existence depuis des siècles. En outre, la méditation et ses nombreux bienfaits améliorent les capacités extra-sensorielles, de ce fait nous pouvons plus facilement voir au travers des illusions et des croyances déformées par notre propre conditionnement.

Alors, prêt à vous mettre à la méditation ? Essayez dès maintenant en méditant 3 petites minutes et voyez par vous-même les bienfaits que vous apporte votre séance.

17 idées reçues sur la méditation

La méditation a su conquérir le cœur de nombreux occidentaux, pourtant un bon nombre d’idées reçues l’entourent. En effet, la méditation est une pratique typiquement associée au Bouddhisme, si ce n’est son emblème. Cependant, les gens ont tout un tas d’idées fausses à son sujet et ce que cela signifie. Nous allons voir ensemble les 17 mythes autour de la méditation et les balayer une bonne fois pour toute. 

La méditation c’est une sorte de Trip, d’accès à un état second.

Non méditer ce n’est pas se faire un Trip, ni prendre congé de la réalité ou tout simplement plané. Le but de la méditation est de nous montrer la réalité telle qu’elle est sans jugement. Il n’a jamais été question de s’asseoir tranquillement dans un coin, fermer les yeux et laisser son mental vagabonder dans une sorte de pays imaginaire. Il n’est pas question non plus de se dire que le monde est beau, tout rose, tout le monde il est gentil. En faisant cela, vous ne ferez rien d’autre que d’enraciner un peu plus profondément les mauvaises habitudes mentales que vous avez déjà.

La méditation consiste à prendre conscience de la véritable nature des choses. Comme qui vous êtes réellement, les situations quotidiennes, etc., et ce, en faisant abstraction de vos sens, de vos jugements et de vos perceptions. Être dans l’instant présent, vous apprend à être plus à l’écoute de votre corps et des autres, à être compatissant et bienveillant. Elle vous enseigne que c’est votre état d’esprit qui doit être modifié afin de ne plus souffrir face aux aléas de la vie. Mais cela ne veut pas dire que votre vie sera plus facile pour autant. 

Méditer c’est vider complètement son esprit et ne penser à rien

femme brune en train de méditer idées reçues de la méditation

Bien que cette idée soit très répandue, elle est néanmoins fausse. La méditation est une prise de conscience de ce que nous sommes réellement. Elle consiste à diriger son attention intentionnellement au moment présent et sans jugement. La méditation consiste en un centrage sur la respiration permettant de retrouver un état naturel. Méditer c’est cultiver une vision claire et juste des choses, cultiver des qualités latentes. C’est porter attention à nos pensées, sentiments, émotions et sensations physiques que nous négligeons complètement.

Par ailleurs, c’est un processus visant à ne plus s’identifier avec notre ego. Même si vous avez l’impression que les méditants ne font rien, il n’en est rien. Mettez-vous à méditer et vous constaterez que c’est plus facile à dire qu’à faire. La plupart des gens pensent que s’ils ne parviennent pas à méditer c’est à cause d’un flux constant de pensées. En tant que débutant, il est ridicule de penser que vous pouvez éteindre votre flux de pensées. Et vos tentatives ne vous apporteront que de la frustration. 

Sachez que même les moines bouddhistes continuent à observer des pensées parasites même après des années de pratiques. Et c’est tout à fait normal puisque notre cerveau est une véritable machine à penser. Dans la tradition bouddhiste, l’on apprend à prendre conscience de nos pensées, dans l’instant présent. Puis l’on va recentrer notre attention sur les ressentis, sur les sensations tout en laissant vos pensées s’estomper. Ainsi, vous pouvez plus facilement vous concentrer sur votre respiration, la visualisation de couleur, d’images, vos mantras, etc.  

La méditation c’est compliqué.

Oui et non. Méditer en soi, ce n’est pas si compliqué. Asseyez-vous, marchez ou allongez-vous, fermez les yeux et portez votre attention sur votre respiration. C’est simple, ce sont des gestes que vous faites tous les jours.  En revanche, c’est une pratique exigeante. 

La méditation c’est facile  

Je sais, vous venez de lire l’idée reçue juste au-dessus et vous vous dites : ha c’est aussi facile que ça, la méditation ?  

En fait, non ce n’est pas aussi facile. Parce que nous sommes toujours en train de faire quelque chose : manger, conduire, faire les courses, travailler, rire, pleurer, stresser… De plus, notre esprit est une vraie machine à réflexion. Bref, on fait toujours quelque chose et être simplement dans l’instant ce n’est finalement pas si simple. Comme je le disais, beaucoup de gens pensent à tort que méditer c’est s’asseoir et ne plus bouger pendant 15 minutes.

Cependant, vous vous rendrez compte que tenir cette position est loin d’être aussi facile. Au début, vous allez peut-être vous ennuyer, être perturbé par vos pensées, vos battements de cœur et trouver la position inconfortable et j’en passe. C’est pourquoi certains abandonnent rapidement. Enfin pour méditer il faut deux aptitudes essentielles à la pratique : patience et persévérance

La méditation c’est une simple technique de relaxation ou de concentration

femme qui se relaxe dans son canapé

Bien que la méditation prodigue de nombreux bienfaits, cette vision est erronée. Méditer n’est pas synonyme de relaxation. Car la relaxation consiste en une action avec l’intention d’être relaxé. À savoir obtenir un état de détente, de relâchement de vos muscles, et de calme. Or en méditation de pleine conscience, nous ne recherchons pas d’état en particulier. Elle consiste à « être dans l’instant présent » et non pas « faire quelque chose ». En méditant, vous devez observer votre colère, votre tristesse et vos sentiments plutôt que de chercher à ne pas les ressentir. Observez simplement vos émotions avec curiosité et ressentez comment elles se traduisent dans votre corps, sans pour  autant en chercher la cause. Après une séance de relaxation, vous allez vous sentir détendu, calme et serein. Du moins pendant quelques heures ou jours après.

À contrario, la méditation permet parfois d’être détendue pendant la pratique, mais elle n’est pas spécialement relaxante. Vous trouvez cela parfois inconfortable, avoir mal au dos ou des fourmis dans les jambes. Pour cela vous devez adopter une posture de méditation qui vous convient mieux. En fait, la méditation procure davantage de bienfaits en dehors des séances. Parce que vous apprenez dès le début à exercer votre conscience dans l’instant présent dans la vie de tous les jours. En faisant la queue, dans les transports en commun, dans les bouchons, en faisant vos tâches ménagères, etc.

Mais attention, la méditation ne doit en aucun cas être perçue comme une solution miracle pour atteindre un niveau spirituel, ou pour calmer simplement son esprit. Le véritable but de la méditation est avant tout un moyen d’atteindre le détachement. Pour atteindre le bonheur et se libérer des souffrances humaines, il faut se détacher de vos attentes envers les autres et envers les biens matériels. La pratique quotidienne permet de vous recentrer sur vous, de mieux maîtriser vos émotions et de contrôler davantage votre esprit pour parvenir au détachement. 

Il faut être bouddhiste pour méditer.

C’est faux. Si la méditation découle du bouddhisme tibétain, il n’est pas nécessaire d’être bouddhiste pour la pratiquer. Encore aujourd’hui l’on entend dire que la méditation est un « truc » de bouddhiste. Pour rappel Bouddha (le prince Siddhârta) est né d’une famille hindouiste et suite à son expérience, il a développé une pratique accessible à tous. Aujourd’hui, il existe de nombreux programmes de méditation totalement laïque.

Tout comme de nombreuses personnes possèdent une statue de Bouddha chez elles comme simple élément décoratif, cela ne veut pas dire qu’elles sont forcément bouddhistes. D’ailleurs, quelles que soient vos croyances, rien ne vous empêche de méditer. Les méditants peuvent aussi bien être athées, chrétiens, animistes ou musulmans. En aucun cas, la méditation n’appartient à telle ou telle religion. Il s’agit d’un exercice qui fait appel à vos expériences et vos ressentis, non pas à des croyances religieuses.

La méditation se pratique dans un temple.

moine bouddhiste méditant devant une statue de bouddha thailand

Eh bien non ! Des méditants on en trouve partout, dans les temples bouddhistes, dans les cours de yoga, dans les programmes de méditation laïques. Vous-même chez vous en plein milieu de votre salon et peut-être même votre patron dans son bureau quand personne ne le voit. À aucun moment, vous n’avez besoin de changer de vie et de croyances pour méditer. Je suis claire sur ce point, nul besoin de quitter son travail, de se couper de nos proches, de se retirer dans un lieu isolé et calme.

Cela ne vous oblige pas non plus à vivre dans un monastère coupé du monde en suivant la loi du silence au sommet de l’Himalaya. Quoi que, cela puisse être une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie pour peu que cela vous tente. Il ne faut pas oublier que l’on retourne tous dans notre environnement habituel. Rien ne vous empêche d’aller méditer en pleine nature ou ailleurs. Et si vous l’avez déjà fait, n’avez-vous pas remarqué comme il est déprimant de revenir à la civilisation ? Métro, boulot, dodo, problèmes, etc. C’est pourquoi il faut apprendre à méditer là où vous vivez et être présent à vos préoccupations sans juger. D’autant plus que, vous n’avez pas besoin de beaucoup pour se faire : 

  • Un simple tapis,
  • Un matelas,
  • Un coussin,
  • Une chaise ou le sol et rien de plus. 

Méditer s’apprend auprès d’un moine bouddhiste.

Si la technique nous provient de l’Asie, pour autant la pratique de la méditation de pleine conscience est complètement laïque. En effet, elle combine ses origines asiatiques à une approche occidentale. C’est pourquoi les instructeurs ne sont pas tous des moines bouddhistes, mais des Occidentaux, des médecins, des gens comme vous et moi qui ont été formés à la pratique. 

chrostophe André auteur méditation
Christophe André Pyschiatre français et auteur de nombreux livres sur la méditation de pleine conscience.

La méditation se pratique en position assise du lotus.

Faux. L’image du Yogi assis en position du lotus et méditant à la peau dure ! La méditation peut se pratiquer de multiples façons :

  • Assis,
  • Debout,
  • En marchant,
  • En faisant du Yoga,
  • Allongé. Attention la méditation en position allongée peut rapidement se terminer en sieste. 

Peu importe la position que vous adoptez, tant qu’elle vous est confortable, cela fonctionne tout aussi bien. Moi-même je médite dans différentes positions en fonction du lieu et du moment.

Si l’on possède un caractère plutôt calme, inutile de méditer.

La recherche du calme intérieur n’est pas l’objectif principal de la médiation. Le but est de prendre conscience de l’instant présent, de votre corps, de votre environnement et des sources de vos souffrances. Même avec un naturel calme vous éprouvez à un moment ou un autre de la colère, de la frustration, de la tristesse, etc. Ainsi, la méditation nous apprend à maîtriser nos émotions négatives et à retrouver une stabilité émotionnelle. 

La méditation c’est dans la tête et pas dans le corps.

Lorsque l’on pratique la méditation, il est important de comprendre que votre corps et votre esprit ne sont pas des éléments séparés. Ils forment un tout et la méditation permet de reconnecter votre corps à votre esprit. Ne vous enfermez pas dans votre tête et concentrez-vous sur les ressentis. Vous allez vite sentir à quel point votre corps est vivant. Vos battements de cœur, votre respiration, des frissons, des sensations, etc. Si toutefois cela peut être déstabilisant au départ, vous apprendrez au fur et à mesure à mieux contrôler votre esprit. 

Pour ressentir les bienfaits, il faut méditer longtemps.

idées reçues sur la méditation influence du temps

Je suis sûre que vous avez déjà entendu quelque part que les bienfaits ne sont ressentis qu’en pratiquant 1h par jour ou en méditant pendant 10 ans. À l’inverse, ce n’est pas parce que vous méditez 30 min une fois par mois que vous allez en retirer des bénéfices. Mise à part une sensation de détente. Cette question de l’influence de la durée de pratique pour recevoir les bienfaits est intéressante. C’est une excellente source de motivation.

Toutefois, de nombreuses études démontrent grâce à l’imagerie par résonance que des changements s’opèrent dans le cerveau après seulement 8 semaines de pratique et 30 minutes par jour. Par conséquent, pour réellement profiter de tous les bénéfices de la méditation, il vaut mieux méditer 5 à 20 minutes tous les jours. Comme nous l’avons vu, la méditation est une pratique qui exige de la rigueur. 

Les méditants et les bouddhistes sont égoïstes.

On reproche souvent aux personnes qui pratiquent la méditation d’être égoïstes, égocentriques, centrées sur elles-mêmes. Pourtant, cette vision est absolument fausse. Au contraire, la pratique de la méditation recherche avant tout l’éradication des obsessions de notre ego. Avoir plus d’argent, une plus grande maison, une jolie voiture, avoir un corps parfait, avoir plus de ceci ou de cela par exemple. Et cela, dans le but de cultiver l’altruisme, le partage de connaissances, la compassion, la bienveillance et aider les autres à se libérer à leur tour de leurs souffrances. Prenons un exemple : reprochez-vous à votre médecin d’avoir fait plus de dix ans d’études afin de pouvoir vous soigner ? Probablement pas.

Méditer c’est réfléchir. 

illustration femme assise avec un pc qui pense a tout

Non, il ne s’agit pas de faire une réflexion sur ce que vous faites et ce que vous êtes. Notre approche occidentale nous pousse à toujours chercher le pourquoi, comment, et qui face à chaque situation. Vous vous énervez et vous allez chercher pourquoi, qui ou quoi l’as provoqué, qu’auriez-vous pu faire pour l’éviter et ainsi de suite.







Méditer c’est toute autre chose. Vous devez laisser venir vos pensées et les laisser se dissoudre d’elles-mêmes afin qu’elles n’envahissent pas votre esprit. Vous prendrez alors conscience que tout est sujet au changement et que rien n’est éternel, pas même vos pensées et votre colère. 

Méditer c’est devenir indifférent vis-à-vis des autres.

Au premier abord, il n’est pas rare que vous ayez l’impression que les gens sont retirés en eux-mêmes lorsqu’ils méditent. Il est très facile de croire que ces personnes sont indifférentes aux autres, au monde environnant, ainsi qu’aux malheurs des autres. Néanmoins, cette vision est contradictoire, car pour changer le monde, pour aider les autres, il faut avant tout s’accepter soi-même. Ainsi, la méditation est une porte que l’on ouvre vers l’acceptation de soi, des autres, du monde, et de l’univers. Et ceci est loin d’être de l’indifférence. 

On peut apprendre à méditer avec des sons.

Oui et non. Il y a quelques années est apparue la mode de la méditation 3G. Et cela n’a rien à voir avec le réseau mobile. C’est une technique qui utilise des sons isochrones qui provoquent un état de relaxation mentale. Et qui supposément, domestiquent nos ondes cérébrales. D’ailleurs, le produit vous promet de méditer tout de suite, sans effort et sans danger. Cependant, la notice indique que les sons isochrones peuvent provoquer un état de somnolence, un déficit d’attention, et surtout il ne faut pas l’utiliser si vous êtes un sujet épileptique ou souffrant de tout désordre lié au système nerveux. J’aime autant vous dire que la chose n’est pas réellement sans danger.

De plus, si vous cherchez un peu sur le net, vous vous rendez compte que beaucoup d’internautes qualifient cette technique comme une belle arnaque marketing bien huilée. Mise en place par des personnes peu scrupuleuses, à la sincérité douteuse et qui n’ont aucune vergogne à se faire de l’argent sur le dos des gens. Comme je vous l’ai expliqué, la méditation ce n’est pas de la relaxation. Donc, la méditation 3G n’a de la médiation, que son nom. Il n’existe aucune technique miracle pour apprendre à méditer tout simplement parce que c’est à vous de faire le travail. Il serait donc prétentieux de croire que la méditation 3G supprimerait d’un coup, sans aucun effort de notre part, des conditions acquises depuis l’enfance et entretenues pendant de longues années de vie. Et comme le disait si bien Bouddha :  » Ne cherchez pas la solution à l’extérieur, elle est en vous. »

Néanmoins, il est tout à fait possible de pratiquer la méditation avec de la musique zen. Également de la musique multidimensionnelle qui est une combinaison de sons et de fréquences énergétiques. Ou encore les sons de bol tibétain, des chants tibétains, etc. Certes, vous n’allez pas vous retrouver dans un état méditatif sans rien faire. Mais cela peut vous aider pour vous centrer sur votre respiration ou pour visualiser des choses. 

La méditation ce n’est pas fait pour vous.

À moins que vous ne soyez diagnostiqué dépressif sévère, vous auriez tort de croire que ce n’est pas pour vous. Même si vous êtes stressé, déprimé, que vous fassiez face à la maladie, que vous ayez perdu un proche, que cela se passe mal au travail ou que vous n’avez jamais de temps pour vous. Peu importe le prétexte que vous trouverez. Et je peux vous assurer que c’est justement dans ces moments-là que l’on recherche le plus à améliorer son bien-être, et favoriser son développement personnel.

Bref, la méditation peut vraiment vous apporter beaucoup. Bien plus que vous ne pouvez le croire. Si vous hésitez il n’y a pas de mal à cela, mais prenez le temps de vous renseigner, lire sur le sujet et prenez la décision qui vous convient. Retenez seulement que plus vous allez croire que ce n’est pas fait pour vous, plus vous allez fermer votre esprit et vous enraciner dans la croyance que vous êtes limité par votre corps physique. Un conseil, oubliez vite ces vilaines idées reçues et expérimentez par vous-même. Comme moi, un jour vous pourriez bien vous rendre compte que méditer est la plus belle chose qui vous soit arrivée et que cela a contribué à changer votre vie.

livre d'exercice méditation commenr la méditation pour débutant

C’est un cahier vraiment très bien fait pour les débutants et en plus il est très agréable à lire. Je l’ai moi-même dévoré en quelques heures. On y trouve à l’intérieur plein de petits tests et des exercices simples à faire soi-même, sans compter les nombreux conseils sur la méditation. Conçu comme un carnet, vous pouvez écrire vos notes directement dedans, c’est plutôt pratique. 

Une excellente piste supplémentaire pour commencer la méditation pour débutant et pour approfondir votre vision de la méditation.

Me suivre

Le guide des âmes jumelles - Vivez sereinement votre relation d'âme jumelle

livre âmes jumelles Âmes jumelles-De l'éveil au haut potentiel spirituel charlyne renault

À découvrir sur ma chaîne YouTube

musique zen carillon à vent

Dénichez vos vêtements de Yoga

vêtements de yoga zenmara

Trouver enfin vos pierres de lithothérapie

lithothérapie cristal forest

Tout pour l'aromathérapie

aromathérapie sens original

Une expérience à partager ?

Charlyne
Charlyne

Rédactrice - Fondatrice du blog Métapsychie

Passionnée par la spiritualité, j’ai commencé à m’y intéresser durant une période difficile de ma vie. Comme beaucoup j’ai cherché le mieux-être et de croyance Athé, je me suis sentie plus attirée par la philosophie du Bouddhisme.

Au fils des années, la spiritualité m’a appris énormément, elle m’a permis de découvrir qui je suis ainsi que de mieux comprendre les capacités extrasensorielles que j’ai et qui m’étaient alors inconnues.

C’est pourquoi j’ai décidé de partager mes connaissances et expériences avec des personnes qui partagent cet intérêt, dans l’espoir que vous pourrez vous aussi trouver votre chemin vers la paix intérieure et le bonheur. Une chose est sure, personne ne connait la vérité absolue. Néanmoins, j’espère de tout coeur que mes articles vous amèneront à la réflexion.

2 Commentaires
  1. Ehouman

    la méditation m’intéresse a tel point que j’aimerais recevoir une méthode beaucoup plus simple qui va me permettre de voir ce monde caché autour de nous ne voyons pas à l’oeil nu.

    Réponse
    • Charlyne

      Bonjour,

      Il n’existe pas de technique plus simple pour méditer. La méditation est en soi une technique très simple accessible à tous. En revanche il n’y a pas de raccourcis ou de méthode miracle, seule la pratique régulière et rigoureuse permet d’obtenir de bons résultats.

      Réponse
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous n'êtes pas autorisé à copier des éléments de cette page
ebook gratuit

Ebook Offert !

 

Recevez gratuitement mon ebook Reconnectez-vous à votre Être spirituel - Le petit guide initiatique de l'éveil spirituel.

De quoi ça parle ?  👇

D'Éveil spirituel, Pleine conscience, Intuition, Karma et bien plus. Êtes-vous prêts à vous reconnecter à votre Être spirituel ? 😉

 

Merci ! Vous êtes maintenant inscrit en tant que lecteur privilégié. 📫 Rendez-vous dans votre boîte mail pour récupérer votre cadeau !

Pin It on Pinterest