Qu’est-ce ça veut dire avoir un profil neuro atypique ?

par | Développement personnel, Neuroatypie | 0 commentaires

Qu’est-ce que ça veut dire avoir un profil de neuro atypique ? Le terme neuro atypique regroupe depuis quelques années un grand nombre de personnes qualifiées comme atypiques sur le plan neurologique. 

On y retrouve ainsi aussi bien : 

  • Des personnes autistes asperger,
  • Les troubles de l’attention (TDA)  et l’hyperactivité (TDAH),
  • Les personnes dys (dyspraxie, dyslexie, dyscalculie, etc.),
  • Mais aussi les hyperempathes, hypersensibles,
  • Hauts potentiels intellectuels / émotionnels (HPI  / HPE), multis potentiels
  • Et certaines formes de douance et surdouance.

S’il est difficile de s’intégrer dans une société très conformiste, de trouver sa place et de bien vivre cette différence, rassurez-vous, vous n’êtes pas tout seul au monde. En réalité, nous représentons environ 20 % de la population mondiale

 

Qu’est-ce qu’un profil neuro-atypique ? 

 

Ce sont toutes les personnes qui naissent avec une différence cérébrale et cognitive par rapport aux personnes neurotypiques. En outre, notre cerveau utilise un câblage neuronal alternatif et des connexions supplémentaires pour traiter plus d’informations que la norme. Ce qui fait que les neuro atypiques sont des personnes plus intelligentes que la moyenne.

 

Etre neuro atypique n’est pas une maladie

 

Ce n’est ni une maladie, ni une malédiction. Ce que certaines structures qualifient de handicap cognitif est en réalité une évolution naturelle de l’humanité. Aucun neuro atypique ne se sent comme handicapé, loin de là et nous ne voulons pas être qualifiés comme tels. 

Malheureusement, en tant que profil neuro atypique, nous sommes souvent perçus comme des gens étranges ou bizarres dès notre enfance. Notre différence est alors bien souvent vue plus ou moins à tort, comme une anomalie, un handicap ou une déficience. Une différence qui peut faire souffrir dans l’enfance, car nous sommes souvent sujet aux moqueries de nos camarades neurotypiques.  

Combien de fois avez-vous essayé de vous intégrer, de faire comme tout le monde, de vous adapter de manière excessive ou de vous plier en quatre pour satisfaire des attentes qui ne vous correspondent pas ? 

Oui être neuro atypique ce n’est pas simple, nous sommes sujet à de nombreuses souffrances.  Nous n’apprenons pas de la même façon ce qui explique bien souvent nos difficultés dans un cursus scolaire classique ainsi qu’une vie sociale compliquée. 

 

les galères psychologiques du profil neuro atyique

Infograhie zatypie.fr







Néanmoins, nous ne pouvons pas ignorer ce que nous sommes, en grandissant nous apprenons à vivre et à accepter notre différence et même à en faire une véritable force. Malgré le manque de reconnaissance, de prise en charge et de professionnels formés. 

Nous voyons le monde sous un angle différent et nous apportons bien souvent des solutions que les autres n’auraient pas trouvés. C’est ainsi que nous faisons de notre différence un véritable atout majeur. D’ailleurs, beaucoup de neuro atypique sont par la suite entrepreneurs et d’excellents innovateurs. 

 

Un manque compensé par une douance 

 

Bien souvent, notre cerveau compense nos lacunes sous forme de douance dans un domaine complètement opposé.  

Je parle ici en tant que personne diagnostiquée dyscalculique dès l’enfance. C’est-à-dire que je n’ai jamais compris la logique mathématique. Je suis incapable d’interpréter une équation du type x+a=b parce que cela n’a aucun sens pour moi. Je ne peux pas vous dire combien font 7×7 de tête aussi simple que ce soit. Quant aux fractions alors là c’est le vide intersidéral dans mon esprit, je n’y comprends rien du tout et aucune réflexion ne se produit.

À chaque exercice de maths, j’ai dû m’adapter pour parvenir à faire des calculs considérés comme simples pour les autres. Simplement parce qu’une formule n’a pas de sens pour moi. Chaque chiffre devait alors être associé à des mots, chaque étape du calcul était ainsi expérimentée par arborescence pour me permettre de comprendre les choses. 

Je me souviens très bien que pour l’épreuve de math au bac, j’avais dans ma calculatrice des exercices entiers, remplis de mémos pour m’aider. Avec une moyenne de 4 en math pendant toute ma scolarité et sans ce système de compensation, je n’aurais probablement jamais obtenus mon bac et mes autres diplômes.

En ce sens, notre cerveau compense automatiquement ces lacunes par un système d’interprétation et de traitement d’information de façon complètement différente de la norme. Si nous sommes nuls dans certaines matières nous sommes en revanche très doué dans d’autre domaines. 

 

infographie TDA TDAH neuro atypique

 

Dans mon cas c’est surtout tout ce qui touche à la création. L’aspect émotionnel nous touche alors beaucoup plus. L’art, la musique, créé ou imaginé des choses à alors beaucoup plus de sens pour nous parce que notre mental n’est pas limité par une certaine logique. 

Pour d’autres personnes neuro atypiques se sera en revanche l’inverse. Ils seront alors très doués en mathématiques, physique et autre matière scientifique plutôt que créative. En somme, les neuro atypiques sont des personnes dont le QI est plus élevé. De même que notre intelligence émotionnelle est décuplée. 

 

Quels sont les signes d’un profil neuro atypique ? 

 

De manière très générale, le neuro atypique se sent différent et en décalage avec les autres dès l’enfance. 

1 – Nous faisons beaucoup de choses de façon très différentes des autres. Et plus ou moins à notre manière. Les autres ne comprennent pas notre façon de réfléchir ou de faire, car elle est souvent complexe. ( Pourquoi faire simple quand on peu faire compliqué) 

2 – Le neuro atypique n’est pas capable de suivre une consigne bêtement comme un mouton. Chaque action suscite souvent la réflexion avant d’exécuter  une tâche même la plus simple.  

Nous réfléchissons systématiquement pour savoir si nous faisons bien les choses, le pourquoi, le comment, bref, notre mental ne peut pas s’empêcher d’analyser la chose sous toutes les coutures avant de l’exécuter.  

Si je vous dis bêtement de taper ananas là tout de suite, si vous êtes un neuro-atypique cela va déclencher un processus de réflexion en arborescence. C’est-à-dire qu’une pensée va générer une autre pensée, puis deux autres, puis quatre et ainsi de suite avant de vous décider  à écrire le mot ananas. 

3 – Certaines choses très simples en apparence n’ont aucun sens pour vous. Une partition de musique par exemple ou une équation mathématique. Personnellement, je n’ai jamais rien compris aux partitions de musique.

Pour moi la musique cela se ressent, ça se vit. On ne joue pas de la musique en suivant bêtement un bout de papier. J’ai toujours été capable de retrouver les notes d’une musique à l’oreille et de jouer de manière intuitive plutôt que de devoir déchiffrer une partition qui n’a absolument aucun sens pour moi et qui ne représente rien d’autre que des symboles. 

Cette façon de faire démontre encore une fois comment fonctionne le cerveau neuro-atypique. 

4 – De plus, nous sommes toujours en train de réfléchir à ce que l’on va dire avant de parler et le répéter plusieurs fois dans notre tête ( au téléphone, à une personne ). 

5 – Et cela va plus loin que cela, car nous avons toujours l’impression que notre cerveau tourne à 200 à l’heure et qu’il est en constante ébullition sans jamais pouvoir le stopper. Chez nous, le bouton OFF pour arrêter les pensées n’existe pas.







Et cela provoque très souvent des insomnies. De ce côté-là,je vous conseille de pratiquer la méditation, c’est un excellent exercice pour les personnes que nous sommes. 

6 – Par conséquent, nous donnons souvent l’impression d’être dans notre bulle où de planer. Comme nous réfléchissons très souvent, nous vivons en partie dans notre monde intérieur. Les autres nous voient alors comme une personne qui est là sans être là dans ces moments précis. 

7 – Le  profil neuro atypique éprouve aussi une soif de connaissance insatiable. Nous ne pouvons pas nous empêcher d’amasser des connaissances et de vouloir apprendre de nouvelles choses. Ce qui fait que nous sommes des personnes très cultivées qui s’intéressent à beaucoup de choses. 

8 – Tout ceci aboutit bien évidemment à être souvent fatigué mentalement. Notre charge mentale étant très importante sur le plan émotionnel et intellectuel, nous avons besoin de repos, de nous retrouver avec nous-mêmes dans un lieu calme et à l’écart des autres. Ce comportement est d’ailleurs visible dès notre plus jeune âge même si nous n’en avons absolument pas conscience.

 

Une forte implication vis-à-vis de l’humanité et de la spiritualité

 

Nombreux sont les neuro atypiques qui sont naturellement attirés par la spiritualité. Notre potentiel émotionnel et sensoriel finit bien souvent par éprouver de la curiosité pour tout ce qui touche à la spiritualité.

  • Que ce soit la méditation,
  • Les soins énergétiques,
  • La religion pour certains,
  • La recherche d’une mission de vie,
  • Aspirer au mieux-être, etc. 

Ainsi nous recherchons bien souvent des réponses aux questions existentielles comme : quel est le but de notre vie ?  Y a-t-il de la vie ailleurs ? Qu’ y a-t-il après la mort ? Existe-t-il quelque chose d’autre avant le Big Bang, etc.

Cela reste très théorique, mais je pense sincèrement que nous avons un grand rôle à jouer dans l’évolution de l’humanité. Que ce soit sur le plan spirituel, technologique ou scientifique. 

Il suffit de s’intéresser aux génies qui ont révolutionnés le monde à toute époque comme : Nietzsche, Newton et Einstein, Michel-Ange et Léonard de Vinci, ou Mark Zuckerberg. Pour se rendre compte que ces personnes-là sont / étaient aussi des profils neuro atypiques.

Une expérience à partager ?

Charlyne
Charlyne

Rédactrice - Fondatrice du blog Métapsychie

Passionnée par la spiritualité, j’ai commencé à m’y intéresser durant une période difficile de ma vie. Comme beaucoup j’ai cherché le mieux-être et de croyance Athé, je me suis sentie plus attirée par la philosophie du Bouddhisme.

Au fils des années, la spiritualité m’a appris énormément, elle m’a permis de découvrir qui je suis ainsi que de mieux comprendre les capacités extrasensorielles que j’ai et qui m’étaient alors inconnues.

C’est pourquoi j’ai décidé de partager mes connaissances et expériences avec des personnes qui partagent cet intérêt, dans l’espoir que vous pourrez vous aussi trouver votre chemin vers la paix intérieure et le bonheur. Une chose est sure, personne ne connait la vérité absolue. Néanmoins, j’espère de tout coeur que mes articles vous amèneront à la réflexion.

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé
metpsychie newsletter

Révélez enfin votre potentiel spirituel

 

Vous souhaitez explorer un peu plus le monde de la spiritualité ou encore atteindre l'Éveil spirituel ? 

Chaque mois découvrez de nouvelles expériences et du contenu exclusif en matière de spiritualité. Pas de spam promis ! 

Merci pour votre soumission ! Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter. ☯️

Pin It on Pinterest