La télépathie existe t-elle vraiment ? C’est la question que de nombreuses personnes dans le monde se posent. Elle fait sourire les plus sceptiques et pourtant c’est loin d’être de la science-fiction.

Si la science à fait de nombreux progrès dans ce sens, nous en sommes encore loin de la télépathie des X-mens. On le constate sur Internet, beaucoup pensent que la télépathie c’est comme le professeur Charles Xavier et Jean Grey, cette capacité d’entendre les pensés et de transmettre les leurs comme s’ils étaient présents dans l’esprit d’une personne.

Pourtant, cela ne veut pas dire que c’est impossible puisque nous ne connaissons que très peu le fonctionnement du cerveau humain. Et en même temps on est aussi loin de la réalité, de ce qui s’expérimente aujourd’hui.

Nous allons donc voir comment la science tente de reproduire la télépathie et ce qu’est réellement la télépathie. En tant qu’exploratrice du monde spirituel j’ai pu découvrir avec l’aide de mon conjoint et âme jumelle que la télépathie est une réalité. Et ce n’est pas un simple délire ou fantasme de fan de science-fiction. 

Beaucoup de personnes pensent que la télépathie n’existe pas et qu’il s’agit dans la plupart des cas de clairsentience ou de faculté d’empathie. Pourtant ces 3 phénomènes découlent tous d’une seule faculté commune : l’intuition. 

À ma connaissance, je n’ai trouvé aucun témoignage de personnes ayant vécu l’expérience de la télépathie. Ou du moins pas de façon aussi développée que ce que j’ai personnellement vécu. Ont-elles peur de passer pour folles ou bien est-ce un phénomène rare ? Je ne sais pas. Quoi qu’il en soit, j’ai des cas d’âmes jumelles qui commencent à me parler de télépathie et j’ai décidé de partager mon expérience personnelle ainsi que mes découvertes sur la question.

Une brève définition de la télépathie. 

La télépathie est en soi le fait de percevoir de l’information venue d’ailleurs sans passer par le mental raisonneur.

Saviez-vous que le mot télépathie suggère étymologiquement parlant la « sensation à distance ». Reflétant ainsi ce qu’il se produit réellement en nous lors d’une expérience télépathique. Outre la transmission d’images, ou d’informations, la télépathie se manifeste également sous forme de ressentis corporels ou de rêves.

Où en sont les recherches scientifiques sur la télépathie ? 

La télépathie a commencé à intéresser les scientifiques dans les années 50. Notamment par le parapsychologue Karlis Osis qui mena une expérience de télépathie avec des chats. J’en parle d’ailleurs dans cet article dédié aux super-pouvoirs du chat.

Puis dans les années 70 aux États-Unis, le projet Stargate ( non je ne parle pas de la série ) consiste à effectuer des recherches militaire et civile sur les potentielles applications des phénomènes psychiques et la perception extrasensorielle.

À l’époque, les scientifiques ont tenté de répondre à la question, la télépathie existe-t-elle ? En demandant à des volontaires d’essayer de deviner ce qui se trouvait derrière un mur. Ou encore quel dessin se trouve au dos d’une carte dont la face est cachée.

De nos jours, de nombreuses études menées dans des écoles prestigieuses sur le sujet ne laissent aucun doute sur l’existence de la télépathie. Il n’est même plus question d’essayer de prouver son existence, mais de comprendre désormais comment cela fonctionne. Elle agrémente nos vies, ça et là. Subtilement et parfois de façon flagrante. 

Le psychologue américain Dean Radin publiait notamment dans les années 90, des milliers de protocoles de télépathies avec des résultats positifs et reproductibles. Toutes ces études nous ont permis de découvrir que l’activité télépathique se manifeste dans une zone bien précise du cerveau : le gyrus parahippo-campique. 

Ensuite, on trouve le mouvement des Transhumanistes, adepte de l’implantation de puces électroniques permettant de transmettre les pensées du cerveau vers une partie du corps augmentée grâce à la technologie. Ainsi, le professeur en cybernétique Kevin Warwick à l’Université de Reading en Angleterre, travaille à connecter le système nerveux à un système robotique. Il s’agit du premier cyborg que l’on connaisse.  

Il démontre grâce aux neurosciences et la robotique, comment notre cerveau transmet de l’information. Et comme un système tiers est capable de le recevoir et d’agir en fonction de l’information reçue. Par ailleurs il s’est même implanté une puce électronique lui permettant de contrôler une main robotique par la pensée. Vous pouvez découvrir ces travaux dans la vidéo ci-dessous en anglais.

D’autres scientifiques travaillent sur des projets d’interface Homme-machine pour permettre aux personnes souffrant d’un handicap de contrôler leur membre grâce à des puces. Futura-sciences y dédie un article entier sur le sujet. 

Enfin en 2014 nous avons assisté à la première expérience de transmission de pensée entre humains et assistée par la technologie. C’est en Inde et en France que l’expérience a eu lieu avec deux technologies : l’électro-encéphalographie (EEG) et la stimulation magnétique transcrânienne (TMS).

Et pour aller plus loin, je vous invite à consulter l’article de cnetfrance sur la télépathie transhumaniste

Cependant, mettons-nous d’accord, tout ceci n’est pas réellement de la télépathie. Il s’agit plutôt de transmission d’informations électromagnétiques via un système informatique.

Nous en sommes loin de la vraie transmission de pensée télépathique entre deux cerveaux sans aucune aide externe. Et comme je le disais, la science en est encore loin de comprendre toute la complexité d’un cerveau humain. Mais cela ne veut pas dire que la télépathie telle qu’on l’imagine n’est pas une réalité.

Nous sommes tous capables de faire de la télépathie.

Oui, je pense très sincèrement que tous les êtres vivants sont capables de faire de la télépathie à des niveaux différents. Des niveaux tels que la télépathie non contrôlée qui se produit au niveau du subconscient jusqu’à la télépathie contrôlée qui nécessite un niveau de conscience et de contrôle mental plus avancé.

 

La télépathie dans la vie de tous les jours.

La plupart des gens ne se rendent pas compte qu’ils font de la télépathie parce qu’ils n’y croient pas et qu’ils attribuent ces phénomènes à de simples coïncidences. Or le pur hasard n’existe pas dans notre univers, chaque chose se produit dans un but bien précis.

Je parie que vous avez déjà vécu l’expérience suivante : vous vous dites que cela fait longtemps que vous n’avez pas eu de nouvelles d’un de vos proches et surprise quelques instants plus tard cette même personne vous appel, vous envoi un message ou vous rend visite. 

Non ce n’est pas une coïncidence, parce que ce phénomène se répète tout au long de notre vie. Combien de fois êtes-vous entré en contact avec une personne et lui avez-vous dit « tiens c’est marrant je pensais justement à toi  » ?

C’est parce qu’il y a eu une transmission d’informations par la pensée. Vous avez communiqué votre intention d’entrer en contact avec une personne en particulier sans vous en rendre réellement compte.

La télépathie n’est pas une question de dons ou de super pouvoir. C’est une question d’énergie. Tout le monde est capable de la pratiquer. Parce que l’esprit est capable d’émettre une fréquence spécifique qui correspond exactement à celle de la personne à laquelle on pense, et ce, afin de lui transmettre un message.

Donc concrètement cette personne a ressenti votre intention et inconsciemment elle pense à vous et à prendre de vos nouvelles. Attention je précise bien  » ressentis  » parce qu’en aucun cas nous n’entendons la voix de l’autre nous dire quoique ce soit.  

Dans l’un de ces livres, le chercheur Rupert Sheldrake explique que :

« La plupart sinon la totalité des sociétés traditionnelles considèrent la télépathie comme naturelle et la mettent en pratique ».

Pour le psychiatre Carl Jung, la télépathie est une évidence :

« Les rêves prémonitoires, la télépathie et tous les faits de cet ordre sont des intuitions. J’ai constaté de ces phénomènes en quantité et suis convaincu qu’ils existent ; on en trouve chez les primitifs et on en trouve partout dès qu’on prête attention aux perceptions qui nous parviennent à travers les couches subliminales de notre être ».

Comme je le disais, la télépathie n’est pas réservée à quelques êtres exceptionnels. C’est un sens latent. Les premiers écrits à son sujet datent de plus de 2000 ans, ce sont les « Yogas sutras » de Patanjali. Décrivant la télépathie comme l’un des Siddhis. Ces capacités tout à fait remarquables acquises par les yogis pratiquant depuis de nombreuses années méditation, yoga et pratiques spirituelles.

Comment fonctionne la télépathie ?

Pour vous essayer à la télépathie, il faut d’abord comprendre comment fonctionne la conscience d’un point de vue quantique. Nous percevons en tant qu’humain la pensée comme structurée et exprimée verbalement dans notre langue. Ce sont en réalité des impulsions d’énergie qui circulent dans les neurones et qui sont ensuite interprétées par notre cerveau.

Ce qui signifie que bien avant le verbe, les êtres humains, les êtres vivants, la nature et l’univers ; nous parlons tous le même langage. Un langage énergétique universel.

Dans notre cerveau, l’information est donc transportée d’un point A à un point B. Ainsi pour la télépathie c’est exactement pareil. À la différence que l’énergie va être transmise à un autre être vivant. Comment ? En passant par le plan quantique.

Si nous vivons sur un plan d’existence physique, la physique quantique nous apprend qu’il existe également un plan purement énergétique et invisible. Ce plan inclut par exemple le champ magnétique des planètes mais aussi de nombreuses autres formes d’énergie telles que les pensées, les émotions, les champs énergétiques du corps humain, etc.  

Dans ce plan quantique, l’individualisme n’existe pas, nous existons et sommes tous interconnectés les uns aux autres. L’information y possède une vitesse supérieure à celle de la lumière. Elle est instantanée car n’est pas limitée par l’espace et temps comme sur le plan physique. En physique quantique on parle d’intrication quantique et de saut quantique lorsqu’un proton par exemple, se situe à un point A, puis à un point B sans aucun délai ni échange de matière. 

La télépathie repose ainsi sur des lois quantiques. Et pour parvenir à la pratiquer de manière volontaire il faut trouver la bonne fréquence vibratoire. C’est un peu comme la radio. Pour écouter votre chaîne radio favorite vous devez trouver la bonne fréquence d’émission. 

Pour le corps humain, cela fonctionne de la même façon. Il faut que le cerveau émette une fréquence qui est la même que celle de votre interlocuteur afin qu’il reçoive le message clairement

Là est toute la difficulté parce que nous sommes généralement incapables de contrôler les fréquences émises par notre cerveau. La plupart de nos expériences télépathiques sont involontaires. Bien souvent nous pensons simplement à une personne, ou bien nous exprimons notre intention d’être en contact avec cette personne. Puis, via le plan quantique, l’information est instantanément transmise à cette même personne. Inconsciemment son cerveau va interpréter l’information et générer une pensée telle que “ ha tiens au fait, il faut que j’appelle untel ! “. 

Les expériences télépathiques chez les jumeaux

Vous en avez déjà entendu parler au moins une fois. La télépathie entre frères et sœurs jumeaux existe bel et bien. Encore une fois, la science prétend encore trop souvent le contraire. Mais ce n’est pas parce qu’on ne peut pas encore le prouver scientifiquement que c’est forcément faux.

expériences télépathiques chez les jumeaux

Par conséquent, de nombreux jumeaux rapportent être capables de communiquer entre eux sans parler. Ou encore de ressentir les pensées de l’autre et même par exemple que si l’un éprouve de la douleur, l’autre la ressent également au même endroit de son corps. Ils peuvent aussi savoir lorsque l’un d’eux est en danger même à des centaines de kilomètres l’un de l’autre. 

La science prétend qu’il faut que ce type d’expérience soit répété avec des conditions identiques pour que cela soit avéré. Que ces phénomènes sont dus à la même éducation ou une histoire commune.

Néanmoins, la science n’étudie pas suffisamment le domaine extrasensoriel et les capacités de l’esprit humain. Elle ne prend pas en compte le fait que les jumeaux partagent un ADN et un système énergétique similaire voire presque identique. Leur lien unique leur permet d’émettre des ondes vibratoires et électromagnétiques probablement identiques. Ce qui facilite la communication par télépathie.    

Comment fonctionne la télépathie chez les âmes jumelles ?   

Ha les âmes jumelles ! C’est probablement la plus fascinante des expériences. Et j’en parle plus en détail dans cet article sur les âmes jumelles. J’y décris également le phénomène de la télépathie qui est plus forte chez les âmes jumelles parce qu’elles partagent la même fréquence vibratoire.  

Dans un couple classique, il arrive que les deux partenaires pensent ou disent la même chose au même moment. Ou encore que l’un pense à l’autre et votre moitié vous appelle à ce moment-là. Mais chez nous, les âmes jumelles, cette communication est amplifiée et nous pouvons plus ou moins la contrôler.

Par exemple, nous sommes capables de ressentir l’autre lorsqu’il est proche de nous. Au niveau du ressenti, vous êtes occupé à faire quelque chose par exemple et vous n’avez reçu aucune communication physique, vous ne pouvez pas non plus voir directement dehors ou l’heure qu’il est. Puis d’un coup, vous êtes assaillis d’une pensée :  » il / elle est là  » « il / elle est en bas  » ou encore «  il / elle arrive « . Puis quelques secondes après, devinez qui est là ? 

Plus récemment mon homme et moi avons découvert que nous nous transmettions des musiques sans que ce soit intentionnel. En fait, il nous arrive fréquemment d’avoir d’un coup, dans la tête une chanson ou une musique. Mais nous ressentons que cette pensée n’est pas la nôtre. La suite se passe généralement comme il suit : 

J’ai cette musique dans la tête depuis tout à l’heure

Ah ben moi aussi ! 

Pure coïncidence dites-vous ? L’autre jour par exemple, je me retrouve avec une musique de jeu vidéo dans la tête. Ça vient comme ça sans raison (surtout que je n’écoute pas cette musique, je ne joue pas à ce jeu, ni rien) bref, je demande à mon conjoint s’il pense justement à ce jeu. Et là il me dit  » ba oui, j’étais justement en train d’y penser parce qu’il faut que j’écrive un article dessus et puis je vais m’acheter le prochain opus qui va sortir. » 

Est-ce encore une coïncidence lorsque ce phénomène se répète plusieurs fois dans la journée ainsi que dans le temps, avec des musiques et des situations différentes ?   

Ensuite, nous avons élaboré diverses expériences pour tester nos capacités de télépathie. Notamment celui où nous sommes en état méditatif. Le but du jeu c’est de deviner à quoi pense l’autre. Nous avons alors établi dans 98 % des cas, nous avons ressenti avec exactitude la pensée de l’autre.

Ainsi, nous avons aussi essayé la technique des psyballs. C’est-à-dire la visualisation d’une boule énergétique entre nos mains. Dans cette boule, nous transmettons un message, comme une couleur par exemple. Et l’un de nous doit deviner la couleur. Encore une fois, notre taux de bonne réponse s’élève à 98 %.

Les 3 types de télépathie

Comme nous venons de le voir, il existe plusieurs types de télépathies. Voici un classement que j’ai personnellement identifié au cours de mes recherches. 

illustration la télépathie

La télépathie intuitive.

On peut également l’appelée la télépathie spontanée. C’est à mon sens la plus répandu. Elle se produit lorsque vous êtes en mesure de ressentir la présence de personnes proches de vous, lorsque vous ressentez ses pensées, etc. L’exercice de la psyball et du jeu des devinettes rentrent dans cette catégorie. En effet, nous n’entendons pas, nous ne ressentons pas avec nos 5 sens. C’est ce qui définit le mieux la télépathie de type intuitive / spontanée.

Et le plus étonnant c’est très souvent inconscient. Au regard des multiples études qui sont faites sur les énergies et les fréquences du corps ainsi que du cerveau, il y a à mon sens, une synchronicité, un alignement des fréquences qui permettent de capter les pensés, ou émotions de l’autre sans que ce soit volontaire. Et c’est même assez difficile de le faire de façon contrôlée à vrai dire.

Donc avec mon conjoint, nous avons constaté que c’est très puissant quand cela se produit de façon incontrôlée. Et que pendant les exercices de télépathie c’était différent, c’est plus difficile, parce qu’on contrôle difficilement son intuition et surtout nous n’avons pas tous le même degré de maîtrise (encore qu’on ne peut pas vraiment parler de maîtrise de cette capacité mais vous avez compris l’idée). . 

La télépathie visuelle.

Cette forme de télépathie est plus rare. Elle est d’ailleurs écrite dans les écrits sacrés du Bouddhisme. Il est dit que lors d’une séance de méditation avec ces disciples, le Bouddha Shakyamuni aurait créé la vision suivante : cueillir une fleur et la donnée avec compassion. Un seul de ses disciples a été capable de percevoir cette vision, lorsqu’il l’a reçue, celui-ci a souri. 

La télépathie classique.

Je ne lui ai pas trouvé d’autre nom et c’est celle que l’on voit dans les films de science-fiction. Jusque-là nous n’avons que très peu d’informations dessus puisque les seules personnes l’ayant vécue sont généralement les victimes d’enlèvements extraterrestres. 

Une grande partie des témoins affirment avoir entendu la voix de leurs kidnappeurs dans leur tête et leur dire « n’ayez pas peur ». Si l’humain en est capable ( à un niveau encore limité )  alors pourquoi pas d’autre être vivant. C’est ce qu’a vécu Jean Miguères en 1969 qui disait avoir, à la suite de cette rencontre, des dons de télépathie et de magnétisme.

Comment faire de la télépathie ? 

Il n’y a pas de technique particulière ou de secret pour faire de la télépathie tout simplement parce que nous ne maîtrisons pas le processus. Néanmoins vous devez avoir suffisamment entraîné votre esprit pour réussir à pratiquer la télépathie de façon plus poussée. 

Pour ma part avant de rencontrer mon âme jumelle je ne savais même pas que j’étais capable de faire cela et depuis nous en faisons régulièrement l’expérience. En sachant que nous pratiquons régulièrement la méditation et testons les limites de notre esprit à côté. 

Vous pouvez donc imaginer que nous avons déjà acquis un certain niveau d’entraînement psychique. 

Pour vous entraîner à la télépathie, vous devez dans un premier être persuadé de la réalité de ce type de communication. Si vous n’y croyez pas, si votre esprit est complètement fermé à cette idée vous n’y arriverez pas. 

Les prés requis :

Vous devez vous installer, vous et votre partenaire pour ce test, dans un endroit calme. Commencez par vous détendre en inspirant et en expirant profondément plusieurs fois. Le mieux c’est encore de faire une petite séance de méditation de 5 ou 10 minutes.

Vous pouvez essayer les deux techniques que j’ai citées plus haut, à savoir la psyball et le jeu de devinettes. L’idée c’est de vous concentrer sur la pensée, le message, que vous souhaitez transmettre. Ensuite, vous pouvez visualiser votre pensée, ce peut être un objet, une carte de jeux, une couleur, etc.  Enfin la mission de votre partenaire c’est de deviner à quoi vous pensez.

Peut-on attirer quelqu’un avec la télépathie ?

Oui et non tout dépend de vos intentions et de votre mental. Si vous souhaitez tout simplement attirer l’attention de quelqu’un c’est assez accessible à tous. En revanche si par attirer quelqu’un vous entendez le séduire, ou encore forcé une personne à faire quelque chose que vous avez envie qu’elle fasse cela ne fonctionnera pas. Car la télépathie ne répond à des désirs purement égotiques.

La technique du téléphone.

homme qui regarde son smartphone télépathie la technique du téléphone

Si personne n’est disponible pour vous aider dans votre expérience, vous pouvez essayer la technique du téléphone. Je l’ai évoqué plus haut dans l’article. Il suffit de penser à une personne en particulier et de vous concentrer sur le fait qu’elle vous appelle. Il ne reste plus qu’à patienter pour voir si cette personne vous contacte.

Attirez l’attention mentalement. 

Vous pouvez faire ce test avec un proche ou des inconnus dans la rue. Dans tous les cas, cette personne ne doit pas savoir que vous faites une expérience de ce type. Ensuite, vous vous concentrez sur cette personne (sans la fixer du regard évidemment) et vous essayez de l’interpeller mentalement afin qu’elle vous regarde.

Alors à cette question, la télépathie existe-t-elle ? Pour moi la réponse est oui. Je suis convaincue que l’humanité parviendra à développer de plus en plus ce type de capacité latente et que la science fera aussi des progrès en ce sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 réflexions sur “Télépathie : nous sommes tous capable d’en faire l’expérience.”

  1. Françoise BRETON

    Bonsoir, j’ai eu plusieurs expériences, assez violentes pour certaines, avec des gens que je connaissais ou pas. J’ai de forts ressentis physiques, mais j’aurais aimé savoir comment contrôler. Je comprendrai mieux et je pourrai même peut être aider. Si vous avez d’autres personnes qui pourraient me venir en aide. Mais si vous pouvez m’aider. SVP FRANNY

    1. Bonsoir Françoise,
      Je ne connais pas vos expériences mais d’après ce que vous avez écrit c’est probable que vous soyez empathe. C’est-à-dire une empathie et une intuition très développées. C’est pour cela que vous avez des ressentis physiques.

      On peut ressentir physiquement la douleur d’une autre personne. Ressentir les émotions également. Toutes ces informations sont dans le champ énergétique de chacun et les personnes comme vous et moi sommes capables de les captés et de les décrypter. C’est n’est pas quelque chose que l’on peut réellement contrôler à volonté. Cela se déclenche tout seul, c’est un 6 ème sens.

      On peut effectivement aider les autres grâce à ça s’ils viennent vers vous en cherchant de l’aide. La plupart du temps ces personnes recherchent à ce qu’on les écoute en premier lieu. On peut alors donner des conseils grâce aux ressentis que l’on va avoir.

      Plus l’on utilise ce sens en l’acceptant comme faisant parties de nous, plus cela se développe et plus nous sommes aptes à guider dans la bienveillance.

      Vous aurez également besoin de moments pour vous ressourcer. Car ça peut demander beaucoup d’énergie et génèrer de la fatigue. On peut alors ressentir le besoin de s’isoler seul avec soi même. Pour méditer, faire une balade en pleine nature, pratiquer le yoga, etc. Cela permet également de rééquilibrer nos énergies, c’est important parce qu’en captant les énergies des autres, les notres peuvent être affectées également. Donc on apprend a mettre en place des rituels personnels qui nous permettent de nous protéger, de se rééquilibrer et d’entraîner le mental également.

      Si parfois c’est difficile pour vous, vous pouvez vous faire accompagner par un thérapeute qui pratique les soins énergétiques, il/elle sera apte à vous donner des conseils personnalisés pour mieux gérer tout ça. 🙂