La vie existe-t-elle après la mort ? Le deuil peut-il être une expérience transformationnelle ?

Dans cet article nous allons explorer en profondeur « La Mue », le livre émouvant de Karine Degunst qui aborde ces questions avec franchise et authenticité.

Êtes-vous prêts à mettre de côté vos préconceptions, et a ouvrir votre esprit pour découvrir le deuil, la mort, ce tabou dont personne ne parle ?

De quoi parle-t-on dans le livre La Mue ?

La Mue n’est pas seulement un livre sur le deuil. C’est un récit sur la redécouverte du Vivant à travers le prisme de la mort. Il explore comment la mort, ce sujet devenu tabou, peut nous permettre d’ouvrir les yeux sur la vie, la mort, l’au-delà et le Vivant. Des vérités que nous négligeons encore bien trop.

Point de dogme, point de vérité sans questionner, car rien n’est définitivement acquis. C’est un puissant rappel : nous faisons tous partie d’un cycle de vie plus grand, un cycle que nous avons peut-être oublié.

Résumé du livre.

La Mue
La Mue
par Ex Aequo éditions

“J’ai toujours pensé que les choses étaient immuables Ma vie était parfaite, bien ordonnée, il n’y avait rien qui dépassait. Et puis, il y a eu « ça ». «Ça », c’est la mort soudaine, imprévisible. La mort qui est la fin de tout. Le néant. Enfin, je croyais. Alors, j’ai fait ce que la mort m’a imposé déconstruire, renverser, s’ouvrir, sortir des schémas, emprunter d’autres chemins. Avant « ça », je ne savais pas que les oiseaux avaient mille langues colorées. Je n’imaginais pas non plus que les arbres communiquaient entre eux et je ne soupçonnais guère que la forêt était cette entité pratiquant l’entraide et la coopération avec un langage disséminé au fil des pluies, des sécheresses, des tempêtes et des saisons avec des mots trop lents pour l’impatience de l’homme et des phrases trop pudiques dans un monde si bruyant, nous laissant croire que le Vivant pouvait s’appeler nature et que la mort était le néant. La mort n’est pas la fin de tout et fiche un heureux bordel chez les vivants.”

À propos de l’auteure – Karine Degunst.

Karine degunst auteur la mue

Karine est enseignante de formation, auteure sur les thèmes de l’enseignement, l’éco anxiété, et la Procréation Médicalement Assistée. Dont les livres :

  • Félicitations, c’est une FIV !
  • Félicitations, c’est encore une FIV !
  • 50 nuances de craie – Chroniques saignantes d’une enseignante.

Elle est originaire du Nord de la France, quitte l’Education Nationale et s’installe ensuite en Centre-Bretagne pour animer des ateliers d’intelligence collective autour de la transition écologique et la résilience locale.

Mon avis sur La Mue.

Le récit de Karine a captivé mon attention du début à la fin. De part son écriture fluide et authentique qui rend ce livre tellement vivant et humain. Elle nous plonge dans son univers, nous faisant vivre ses expériences comme si nous y étions. C’est véritablement une histoire prenante, bien plus qu’un simple témoignage, ce sont des confidences. .

Karine nous raconte sa rencontre inattendue avec la spiritualité, faisant face au doute et aux nombreuses interrogations. Elle partage le parcours initiatique, où même les plus cartésiens sont confrontés à une remise en question totale. « La Mue » raconte cette transformation spectaculaire, de cartésienne à intuitive grâce à une série de rencontres et d’expériences transformatrices. La chenille est devenue papillon.

Ce qui rend le récit de Karine si différent des best-sellers américains que j’ai pu lire, c’est qu’elle relate ce que nous avons tous vécu dans notre propre cheminement spirituel. L’impression de perdre la raison, les doutes, les questions, les expériences par lesquelles nous passons, mais aussi le déni, les remises en question et les découvertes.

La structure du livre est originale. Alternant avant-après dans chaque chapitre, Karine dévoile progressivement ses anciennes croyances et les nouvelles, illustrant son évolution et la transformation positive qu’elle a connue suite à son deuil. D’où le titre du livre, « La Mue », qui nous plonge dans un voyage captivant et éclairant.

Un livre que je recommande volontiers. À ceux qui ont vécu un deuil pour le réconfort de ne pas être tout seul à vivre ça contrairement à ce dont on a l’impression. À ceux qui cherchent encore des réponses sur la vie après la vie, ou qui souhaitent découvrir la spiritualité autrement, sans fioritures, sans discours extraordinaire, et plutôt de manière humaine. 

À ceux qui, comme moi, sont passionnés de spiritualité, curieux de découvrir comment les autres vivent la spiritualité, leur parcours, et au détour, apprendre de nouvelles choses. 

La Mue
La Mue
Découvrez-le sur Amazon
Prix TTC, hors frais de port

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 réflexion sur “Avis du livre La Mue de Karine Degunst”